Les Villes tentaculaires

Les Villes tentaculaires

1895
96 pages (temps de lecture estimé : 1h40min)

Descriptif : Publié en 1895, Les Villes tentaculaires, recueil de poésies d’Émile Verhaeren (1855-1916), suit Les Campagnes hallucinées (1893), dont le thème de l’agonie de la campagne, avalée par la ville, est repris dans “La Plaine” qui ouvre le recueil. Les villes tentaculaires de Verhaeren sont les lieux du déracinement et de l’aliénation fiévreuse au travail et au capital (“Les Usines”, “La Bourse”), ainsi qu’aux nouveaux rythmes de la consommation et du temps libre (“Le Bazar”, “Les Promeneuses”, “Les Spectacles”). Pourtant, pendant que les hommes deviennent des “morceaux de vie en l’énorme engrenage”, “le rêve […] nouveau se forge”. Verhaeren accepte toute la brutalité du présent et espère : “Sur la Ville, dont les affres flamboient/ Règnent, sans qu’on les voie/Mais évidentes, les idées”.

E. Deman (Bruxelles)
1895
1895
© BnF collection ebooks 2015
Les Villes tentaculaires Les Villes tentaculaires
Emile Verhaeren
Littérature et classiques
Ajouter à une de mes bibliothèques
  • Créer une bibliothèque
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
Expand
00:00
0
Ajouter à une de mes playlists
  • Créer une playlist
  • Ajouter à la file d'attente
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
00:00
00:00
En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.